L’UNEF, l’UNL, PLUS et la FCPE lancent le dispositif SOS BAC et SOS inscription

Ce mardi 13 juin, l’UNEF, l’UNL, PLUS et la FCPE mettent en place un dispositif d’accompagnement pour les jeunes qui souhaitent s’inscrire dans l’enseignement supérieur. C’est actuellement une période décisive pour l’avenir des Terminales, entre les épreuves du baccalauréat qui approchent et le processus APB en cours. Les jeunes se retrouvent souvent isolé-e-s face à cette période stressante qui sanctionne 15 ans d’études en une semaine.

Le lancement de la campagne SOS inscription est également l’occasion de faire un premier point sur les tensions liées aux difficultés budgétaires des universités. Cette année encore, la démographie provoque une forte hausse des demandes d’inscription, 40 000 supplémentaires par rapport à 2016, à laquelle le service public d’enseignement supérieur devra répondre.

 

Une remise en cause du choix de vie et d’étude des jeunes

 

Face aux évolutions de la société, le besoin de jeunes diplômés de l’enseignement supérieur est en constante augmentation. Le livre blanc de l’enseignement supérieur rappelle ainsi qu’entre 2015 et 2025 est attendue une hausse de plus de 30% des emplois qualifiés. Alors que les besoins de jeunes diplômés n’ont jamais été aussi importants, il n’a jamais été si compliqué d’accéder à l’université. Chaque année, de plus en plus de jeunes souhaitant s’inscrire dans l’enseignement supérieur se trouvent exclu-e-s à causes des obstacles qui se multiplient à l’entrée de la licence et du master. 

Si le code de l’éducation garantit à chaque étudiant le droit à une inscription à l’université, celui-ci est de plus en plus un parcours du combattant. Tirage au sort, sélection illégale, manque de place, fermetures de filières … Derrière les statistiques, ce sont autant de jeunes qui se voient obligé-e-s de renoncer à leur choix d’études et de vie par un refus politique de financer l’enseignement supérieur à la hauteur de ses besoins et de garantir l’accès des jeunes aux études de leur choix.

 

Une campagne pour aider l’ensemble des jeunes du baccalauréat à l’inscription en Master

 

L’UNL, l’UNEF et la FCPE réaffirment à travers la campagne SOS bac / SOS inscriptions la nécessité de pouvoir garantir à chacun-e une inscription dans la filière de son choix et la réussite de toutes et tous. C’est pourquoi le dispositif SOS inscriptions se donne deux objectifs :

 

–          Venir en aide à l’ensemble des jeunes du baccalauréat jusqu’à la fin de leur étude. Cela passe par un accompagnement, pour faire respecter leurs droits lors des épreuves du baccalauréat. Cela passe également par un accompagnement dans toutes les étapes de l’inscription dans l’enseignement supérieur. Enfin, cela passe par un accompagnement des étudiant∙e∙s en licence 3 qui souhaiteront poursuivre leurs études dans l’Enseignement Supérieur.

–          Interpeller les pouvoirs publics et notamment le nouveau gouvernement sur la nécessité d’investir massivement dans l’enseignement supérieur pour permettre à chaque jeune de pouvoir faire ses choix de vie et garantir à notre pays un nombre de diplômés à la hauteur de ses besoins.

 

Une campagne multiple qui permet de répondre aux interrogations de chaque étudiant-e

 

L’UNEF, l’UNL, PLUS et la FCPE mettent en place un dispositif spécial visant à permettre de faciliter l’accès aux informations et de défendre individuellement l’ensemble des jeunes. Pour ce faire :

–          Mise en place d’un numéro vert afin d’aider individuellement chaque lycéen-ne et étudiant-e qui rencontre des difficultés au 0 806 079 069 (numéro non surtaxé)

–          Mise en place d’un site internet sos-inscription.fr pour permettre à l’ensemble des jeunes d’avoir accès à toutes les informations qui les concernent. Les jeunes pourront nous solliciter sur les réseaux sociaux également avec le hashtag #SOSinscription

–          Mise en place de permanences sur l’ensemble du territoire pour répondre directement aux interrogations que pourraient rencontrer les lycéen-ne-s et les étudiant-e-s

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *