A quoi sert le répondeur automatique ?

    0
    861

    L’objectif de cet outil est double. Du côté des universités, il est pensé pour lutter contre l’engorgement dû à la forte demande. Du côté des candidat·e·s, il permettrait d’éviter de perdre un vœu faute d’avoir répondu (dans des délais très courts, rappelons-le).

     

    Accessible à partir du 25 juin, le répondeur automatique te permettra d’automatiser ta réponse aux futures propositions qui te seront faites. Le candidat×e peut soit flécher le vœu qu’il veut absolument avoir (et ainsi dès qu’il a une réponse positive la plateforme validera celui-ci et renoncera aux autres vœux), soit lister les vœux qu’il souhaite obtenir en les classant. En cela, on revient sur quelque chose de très similaire à APB, à la seule différence que le recours au répondeur automatique est optionnel et n’apparaît qu’en fin de procédure.

     

    Cet outil permet d’éviter de forcer les candidat·e·s à se connecter tous les jours, mais il risque aussi de créer des problèmes supplémentaires (bug informatique, erreur de manipulation…). Il faut donc être très vigilant.

    LEAVE A REPLY

    Please enter your comment!
    Please enter your name here